Thèses

Thèse soutenue par Anne Dürr le 1 décembre 2014 à l’Université de Lorraine

Université de Lorraine, école doctorale Stanislas

Spécialité : sciences du langage

Apprentissage des langues en contexte scolaire : l’agir ensemble en cycle 3 dans le cadre de projets d’échanges à distance franco-britannique

Membres du Jury : Francis CARTON, Maître de conférences, Université de Lorraine - Dominique MACAIRE, Professeure, Université de Lorraine, Directrice - Marie-Françoise NARCY-COMBES, Professeure émérite, Université de Nantes, Rapporteure - Christian OLLIVIER, Professeur, Université de la Réunion, Rapporteur - Françoise RABY, Professeure, Université Paul Sabatier, Toulouse 3 - Geoffrey SOCKETT, Professeur, Université René Descartes Paris V, Président du jury

Résumé : Ma recherche questionne le potentiel que représente le recours à des projets d’échanges à distance entre de jeunes apprenants dans le cadre de l’apprentissage des langues-cultures en contexte scolaire. L’analyse s’effectue à partir de deux hypothèses principales de travail ; l’une dirigée vers la dimension sociale des échanges et l’autre vers l’impact sur l’apprentissage linguistique. Les variables organisationnelles, technico-pédagogiques, ou psychologiques sont examinées. La prise en charge des apprenants de leur apprentissage, la diversité des productions, la cohérence des activités avec le lien social qui s’instaure ou la présence d’une réflexion métacognitive et métalinguistique sont aux nombres des caractéristiques des projets. Elles conduisent à une réflexion sur l’action et l’apprentissage situés propres à favoriser la collaboration et l’autonomisation.

Thèse soutenue par David Bertolo le 24 novembre 2014, à l’UFR MIM, Metz.

Université de Lorraine, école doctorale d’informatique, automatisme, électronique et mathématiques.

Spécialité : informatique.

Apports et évaluations des interactions sur tablettes numériques dans le cadre de l’apprentissage de la géométrie dans l’espace

Jury : Géry Casiez, Professeur - Emmanuel Dubois, Professeur - Marc Demeuse, Professeur - Laurence Nigay, professeur - Benoît Matin, Maître de conférences HDR - Robin Vivian, Maître de conférences.

Résumé : La difficulté principale, de l’utilisation des tablettes tactiles pour l’apprentissage de la géométrie dans l’espace, réside dans la nécessité de manipuler un espace 3D à partir d’un périphérique qui est bidimensionnel. Dans ce mémoire, nous nous focalisons sur l’utilisation des nouvelles technologies apportées par les tablettes numériques.  Nos objectifs sont multiples, permettre aux élèves de 9 à 15 ans de manipuler, observer, modifier des scènes 3D et en mesurer les apports pédagogiques. Cette thèse montre qu’en utilisant un ensemble d’interactions adapté, les élèves manipulent, observent et modifient des scènes 3D de manière intuitive. De plus, l’utilisation d’une telle application a montré un apport significatif dans des classes de CM1.